Distances et calculs

Le cours de théorie s'achève sur un peu de calculs. Beaucoup n'aiment pas les mathématiques mais il est nécessaire de savoir calculer deux trois choses pour répondre correctement aux quelques questions mathématiques de l'examen théorique.

Calculatrice

Chemin de dépassement

Le chapitre précédent a pour sujet les dépassements. Ce sera votre premier calcul : la distance de dépassement. Vous allez calculer en fait la distance que vous allez devoir parcourir lors d'un dépassement. Cela dépend évidemment de votre vitesse mais également celle du véhicule dépassé.

La formule qui donne le chemin de dépassement est assez simple.

Formule de calcul du chemin de dépassement

Trop compliqué encore? Voilà des exemples pour bien comprendre.

En suivant la formule, nous obtenons :

Calcul : (60*60)/20 = 180

Pour vous entraîner, voici une question tirée de l'examen théorique. Vous roulez à 80 km/h et vous souhaitez dépasser un véhicule qui roule à 60 km/h. Quel est le chemin de dépassement ?
La distance de dépassement est de 320 m.

Distance de sécurité

La distance de sécurité est la distance qu'il doit y avoir entre deux véhicules. Elle dépend de la vitesse à laquelle vous roulez. Mais, généralement, il est admis que cette distance est donnée par la distance parcourue par votre voiture pendant 2 secondes.

Pour déterminer à quelle distance rester derrière la voiture devant vous, il suffit de prendre un repère au niveau du véhicule devant vous et de compter 2 secondes dans votre tête. Si vous arrivez au repère avant les 2 secondes, c'est que vous êtes trop proche et donc vous devez ralentir.

Distance de sécurité Vous êtes le conducteur dans la voiture rouge. Pour savoir à quelle distance rester derrière la voiture bleue, vous avez pris comme repère le rocher mis en surbrillance. Vous devez compter 2 secondes et ne pas atteindre le rocher avant ce laps de temps. Si vous arrivez trop tôt, vous ne respectez pas la distance réglementaire : ralentissez.

Attention, la distance de sécurité n'est pas absolue. Vous devez augmenter la distance si le sol est mouillé ou en présence de verglas, de même que si le véhicule qui vous précède circule de manière hésitante, il est préfèrable d'augmneter la distance.

Distance d'arrêt

La distance d'arrêt est le chemin parcouru par votre véhicule entre le moment où vous percevez le danger et le moment où votre véhicule est enfin arrêté. La distance d'arrêt est composée du chemin de réaction et du chemin de freinage.

Les détails seront donnés en fin de chapitre mais ce que vous devez retenir actuellement, c'est que vous devez être capable de vous arrêter sur la route que vous voyez.

En résumé, vous devez pouvoir vous arrêter sur la distance visible, la distance que vous pouvez voir.

Distance d'arrêt et distance de visibilité La voiture rouge ne voit pas ce qu'il se passe après la surface jaune, donc elle doit pouvoir s'arrêter sur la surface jaune. Si elle n'est pas capable de le faire, le chauffeur doit adapter sa vitesse.

Cas particulier. Sur les routes étroites ou croisements difficiles, la distance d'arrêt est divisée par deux puisque la voiture en sens inverse roule sur la même voie que vous. Il faut donc compter une moitié de distance d'arrêt pour vous, et l'autre moitié pour le sens inverse.

Chemin de réaction

Le chemin de réaction est la distance parcourue par votre voiture au moment où vous voyez le danger et le moment où vous appuyez sur les freins. Un conducteur attentif et en bonne santé a un temps de réaction de 1 seconde.

Il y a une formule qui permet d'obtenir le chemin de réaction.

Formule du calcul du chemin de réaction

Donc lorsque vous roulez à 50 km/h, vous aurez parcouru 15 m entre le moment où vous avez vu le danger et le moment où vous avez appuyé sur les freins.

Chemin de freinage

Le chemin de freinage c'est la distance que votre véhicule a parcouru entre le moment où vous avez appuyé sur le frein et le moment où la voiture est totalement arrêtée.

Il faut distinguer deux cas de figure. Le cas de la chaussée sèche et le cas de la chaussée mouillée qui rallonge considèrablement la distance de freinage.

Chaussée sèche :

Formule du calcul du chemin de freinage (chaussée sèche)

En simplifiant un peu :

Formule du calcul du chemin de freinage (chaussée sèche)

Chaussée mouillée, à peu de chose près, c'est la même chose que la route sèche, il y a juste un terme en moins (donc encore plus facile à apprendre).

Formule du calcul du chemin de freinage (chaussée mouillée)

En simplifiant un peu :

Formule du calcul du chemin de freinage (chaussée mouillée)

Un exemple pour bien comprendre toutes ces formules. En roulant à 60 km/h sur une chaussée sèche, quelle est la distance de freinage ?

Calcul : distance de freinage sur chaussée sèche

Donc en roulant à 60 km/h sur une route sèche, votre voiture a mis 27 m pour s'immobiliser complètement. Pour vous entraîner, quelle serait la distance de freinage si la route était glissante ? Réponse : 36 m !

Distance d'arrêt : résumé

Pour terminer ce chapitre, pour rappel, la distance d'arrêt est une addition des chemins de réaction et de freinage.

Distance d'arrêt La voiture bleue semble accidentée. La voiture rouge a un chemin de réaction qui correspond à la zone verte, et le chemin de freinage qui correspond à la zone rouge. L'addition des deux donne la distance d'arrêt.

Ce chapitre est un peu plus compliqué que les autres à cause des calculs. Une fois bien compris, ces problèmes mathématiques ne sont plus aussi difficiles qu'ils ne peuvent y paraître. N'hésitez pas à relire un peu le chapitre si besoin, surtout que c'est le dernier chapitre.

Il ne vous reste plus qu'à vous exercer avec des simulations d'examen théorique auprès d'un moniteur d'auto-école ou en achetant un CD dans le commerce. Avec ce cours, vous avez acquis de solides bases pour réussir votre examen !

« Dépassement